Nos conseils pour votre nettoyage numérique de printemps

31.03.2022 // intusdata

Le soleil brille, les fleurs s’épanouissent et les masques sont (pour l’instant) “du passé”… Le printemps est enfin arrivé et nous profitions des nouvelles énergies du soleil pour nous lancer dans le traditionnel ménage de printemps. Les appartements, les caves et les voitures sont désencombrés et polis. Il est également temps de mettre de l’ordre dans votre environnement de travail numérique : en effet, les données superflues, les cookies, les programmes obsolètes et les rôles d’utilisateur orphelins s’accumulent également sur les ordinateurs portables et les PC ainsi que dans votre infrastructure informatique. Des déchets de données redondants peuvent entraîner des dysfonctionnements ennuyeux et des failles de sécurité. Il est donc grand temps de faire votre ménage de printemps numérique ! Pour vous aider, nous vous proposons quelques conseils et astuces.

1. Faire le ménage dans sa boîte mail

Commençons par quelque chose de «simple», mais qui promet un grand succès. Jetez un coup d’œil à votre messagerie électronique – y a-t-il une masse d’anciens messages dans votre boîte de réception ou dans les différents sous-dossiers ? Pour y remédier : faites le tri. Optimisez la structure de vos dossiers et désabonnez-vous des newsletters inutiles afin de garder votre boîte aux lettres numérique svelte et propre.

2. Localiser les données en double

Vous êtes peut-être vous aussi une pieuvre de données qui stocke tout en double ou en triple – sans tri – sur le bureau, dans les sous-dossiers les plus divers ou dans la boîte aux lettres électronique ? Pensez à une structure de dossiers cohérente ou étudiez un système de gestion de documents pratique comme notre Kendox. Une structure de classement fondée sur le cloud est également particulièrement judicieuse — vous pouvez ainsi accéder à vos fichiers autant localement, qu’en déplacement. Saviez-vous qu’avec Kendox InfoShare as a Service, vous pouvez externaliser l’ensemble de l’exploitation des archives de votre entreprise, de sorte que vous n’avez même pas besoin de créer votre propre infrastructure d’archivage ?

3. Nettoyer le navigateur et les profils en ligne

Faites maintenant un pas de plus. Vérifiez les paramètres de sécurité de votre navigateur, supprimez les anciens cookies, les historiques de navigation, les profils inutilisés sur les comptes en ligne, les historiques de chat sur Whatsapp et autres – où s’accumulent d’innombrables audios, images et vidéos qui consomment inutilement de la mémoire.

4. Trier les programmes inutilisés

Examinez de près les programmes, les applications et les fichiers installés localement. Dans le panneau de configuration ou les paramètres de système, vous trouverez certainement une liste de tous les logiciels installés. Quelles sont les applications que vous utilisez réellement, lesquelles vous semblent totalement inconnues ? Consultez votre responsable informatique et faites le ménage.

5. Maintenir et mettre à jour les programmes & applications

Les versions obsolètes des logiciels peuvent entraver l’efficacité des processus et générer des messages d’erreur inutiles, ce qui représente une perte de temps et d’énergie. De plus, elles présentent un risque pour la sécurité, car elles offrent des failles aux virus, logiciels malveillants et autres. C’est pourquoi les fabricants publient régulièrement des versions et des correctifs afin de combler les lacunes de sécurité et de proposer de nouvelles améliorations et des fonctions supplémentaires utiles. Comparez donc votre logiciel actuel et activement utilisé avec la licence correspondante et discutez de votre stratégie de mise à jour avec votre responsable informatique.

6. Vérifier les droits et les rôles des utilisateurs

Avez-vous encore une vue d’ensemble des droits d’utilisateur répartis dans vos applications logicielles ? Il se passe souvent beaucoup de choses en interne. Changement de tâches, changement de service ou départ de l’entreprise. Il est important de contrôler et mettre à jour les droits d’utilisateurs.

7. Créer et vérifier des sauvegardes

Le nettoyage numérique de printemps est une bonne occasion de faire le point sur la sauvegarde des données. Comment la sauvegarde des données et la gestion des sauvegardes sont-elles effectuées dans votre entreprise ? Y a-t-il un besoin de rattrapage ? Contrôlez vos systèmes de sécurité ainsi que vos sauvegardes pour vous assurer qu’elles sont bien restaurables.

8. Analyse antivirus complète

Examinez régulièrement (et pas seulement à l’occasion du nettoyage de printemps) votre stratégie antivirus, effectuez des scans antivirus complets en plus des contrôles quotidiens et vérifiez si votre logiciel antivirus est à jour.