Digitalisation de la comptabilité – une clé du succès

04.11.2021 // Sacha Briggen

La digitalisation fait désormais partie intégrante de notre vie quotidienne, que ce soit au bureau ou durant les loisirs. Échangez-vous encore vos données comptables par e-mail ou classeurs fédéraux avec vos mandants ou saisissent-ils déjà leurs écritures en ligne dans votre application ? La digitalisation de votre comptabilité rend vos processus de travail internes et externes plus simples, plus rapides et moins sujets aux erreurs. Cela affecte de manière positive la satisfaction de vos clients et de vos collaborateurs et constitue par conséquent un grand atout pour votre réussite commerciale.

Solution en ligne pour les fiduciaires et les mandants

Exporter des données du système comptable et les réimporter ailleurs est non seulement sujet à des erreurs, mais vous courez également le risque que les données puissent être visualisées pendant la transmission. De plus, suite au transfert des données au partenaire, seule une personne peut continuer à travailler avec la comptabilité.

Pas forcément ! La digitalisation de la comptabilité permet à vos clients de saisir leurs écritures directement en ligne chez vous. L’accès se fait via une connexion internet sécurisée. La fiduciaire et le mandant ont les mêmes données sous les yeux à tout temps. Toute répartition des tâches entre les deux parties est possible et les erreurs qui se produisent lors du transfert des données appartiennent définitivement au passé.

Traitement digital des créanciers

Ça vous arrive tout le temps ? À peine les factures sont-elles comptabilisées et classées que vous avez besoin d’informations qui ne figurent que sur l’original. Saviez-vous que les logiciels comptables modernes permettent de numériser les factures des créanciers, de les comptabiliser automatiquement et de les archiver électroniquement ? Non seulement cela élimine les recherches fastidieuses, mais cela rend également la comptabilisation des factures.

À l’avenir, scannez vos factures fournisseurs après imputation et laissez le logiciel s’occuper du reste. Il lit les factures scannées, reconnaît le créancier et le montant, et remplit automatiquement les champs du masque de transaction. La facture scannée est sauvegardée avec l’écriture et peut être consultée de nouveau par vous à tout moment, ainsi que par l’auditeur. Vous gagnez du temps lors de la saisie et la descente aux archives appartient au passé.

Souhaitez-vous en savoir plus sur la manière dont vous pouvez franchir d’autres étapes vers la digitalisation de votre société fiduciaire, en dehors de ces exemples ? intusdata vous soutient dans cette démarche.